Je ne sais pas qui tu es, il se peut que tu sois une de mes connaissances là. J’écris ceci, tout en imaginant ton petit sourire quand je te dirai que je t’aime, en me projetant au moment où je te mettrai la bague, et en me voyant te tenir la main le jour où tu donneras naissance à notre premier enfant. Je vois mal ta couleur de peau, ni ta taille qu’elle soit petite ou grande mais je m’en fous à vrai dire. Je t’imagine avec
une chemise blanche, une paire de jeans ceinture marron et des talons aiguille marrons, ou en voile mais bien habillée. Je te vois déjà timide, discrète et je ressens du bonheur quand j’imagine que tu ne seras pas une fille facile pour moi, et que tu me feras subir les plus merdiques semaines de ma vie. Tu es cette fille-là, et je t’aime comme ça.
 J’espère sinon que tu vas bien, que tu poursuis parfaitement tes études et que tu as un cercle social digne de toi, j’espère aussi que tu ne sortes pas trop… que tu es bien à l’aise dans ton petit mignon pyjama. Je n’espère pas par contre que tu lises ceci après minuit, je n’aime pas les chauves-souris puisque j’en suis. J’ai 21 ans, on me donne souvent 23 ans mais je m’en fous. Je suis un élève-Ingénieur, pas trop content de la situation. Je supporte peut-être mes problèmes en école mais je tiens tout de même que tu saches que je résiste à toute cette merde pour le bonheur que je vais te procurer.
Ma chérie, si jamais ça sera toi, ça ne sera aucunement pas pour ta beauté, ni pour ta famille ou encore ton appartenance religieuse. Tu seras ma femme pour ce que tu t’es donnée, pour ce dont tu as lutté… Pour la femme dont tu rêves être là, pas pour ce que la nature ou le destin t’ont donnée. Si ça sera toi, c’est parce que je vois en toi mon reflet, avec une touche très spéciale de féminité que j’exige en toi. Je ne suis toujours pas en mesure de prédire mon salaire, ni mon habitat ou ma voiture, mais si ça sera toi, c’est parce que tu ne vois en ça que de futiles détails.
Je tiens à te dire, que j’appellerai tes parents par Maman et Papa. Je tiens aussi à te dire que si tu as des frères, on va parfaitement s’entendre, et se faire quelques bières de temps en temps (si tu me le permets bien sûr). Je tiens à te dire que je ne te priverai pas du droit de voir tes amies, mais en revanche, pour tes amis c’est un non formel.
Pour mes enfants, je te donnerai le droit de les baptiser, puisque c’est toi qui as supporté tout le mal qu’un accouchement peut provoquer. Il seront des génies, puisque leurs parents le sont.. Je m’attends à ce que tu aies un QI très élevé, sinon on ne va pas s’entendre. Ils grandiront sous les ailes d’un Papa qui les considère surtout comme ami, puisque c’est le cas pour moi… J’espère qu’on s’entendra bien avec eux, et qu’on aura peu de problèmes en famille…
Je tiens à te dire que je ne peux peut-être pas te garantir des séjours aux Maldives, ni des diners de luxe dans les plus prestigieux restaurants. Cela dit dans les premiers mois, je peux supporter des plats sans sel ou brulés, mais tu dois perfectionner ton niveau en matière de cuisine, et si tu penses que tu n’es pas apte à préparer de bons Couscous, Harira ET Rfissa, ne lis pas la suite. J’adore les frites, les spaghettis mais je ne mange pas de légumes. Donc si tu peux changer cela en moi, tu seras l’idéale aux yeux de mes parents.
Ma Princesse, je bâtirai un empire pour toi, je t’achèterai un lave-linge, et un lave-vaisselle si Marjane peut nous accorder le crédit. Si tout se passe bien, j’aurai un appart bien aménagé, et tu n’auras pas à supporter les maux de tête qu’un déménagement peut faire.
Mon Amour, et comme tu le sais, j’ai un cercle social très large, j’espère que le fait d’inviter mes amis chez moi ne te posera aucun problème. De toute évidence, tu seras ma meilleure amie et je compte trop sur toi pour l’être. On aura mensuellement un week-end pour faire le bilan de notre semaine, voir si les choses ont changé, ou si j’ai fait quelque chose de mal placé. Je suis un petit peu lunatique mais avec toi, je serai l’Homme dont tu rêves en ce moment.
Je préfère ne pas aborder le cote sexuel maintenant, j’espère que tu sauras parfaitement te préserver pour le jour J, et que je n’aurai pas à m’inquiéter de ton passé. Je veux une page blanche, ou je serai le premier à écrire. Je jouerai trop souvent avec tes cheveux avant de dormir, tu feras de mon torse ton oreiller, et de mes bras ta couette. Je serai ton parapluie en automne, et ta casquette en été. Tu sentiras que ton cœur est trop petit pour soutenir tout le bonheur que tu vivras, et ne t’étonne pas si tu vis comme une Reine, ne te dis pas que c’est un rêve, c’est la réalité qui t’es destinée, ma Reine…
Je te souhaiterai bonne nuit avant de dormir, chaque jour. Et si je serai en déplacement, je te regarderai dormir sur Skype (si ça reste toujours gratuit) comme si j’allais être prêt de toi. Je serai jaloux même du vent qui te caresse les joues, donc comprends le fait que j’aurai à me bagarrer, si on te voit du mal œil…
Toutefois, je te remercie de bien vouloir comprendre, que des fois je traverse des coups de blues, et qu’il me sera difficile que tu me demandes à chaque fois si je vais bien ou pas.
En attendant le jour, ou je tomberai amoureux de toi, laisse-moi humblement te dire que tu auras la chance de m’avoir comme mari, ami frère fils père… Je serai ton plus beau fils, ton meilleur père, et ton meilleur ami. Mes bras contiennent déjà le bonheur que tu ressentiras avec moi, je t’attends impatiemment… Je t’aime, Madame Aloul.