Je ne sais pas qui tu es, il se peut que tu sois une de mes connaissances là. J’écris ceci, tout en imaginant ton petit sourire quand je te dirai que je t’aime, en me projetant au moment où je te mettrai la bague, et en me voyant te tenir la main le jour où tu donneras naissance à notre premier enfant. Je vois mal ta couleur de peau, ni ta taille qu’elle soit petite ou grande mais je m’en fous à vrai dire. Je t’imagine avec